Bonheur et santé : les clés sont dans votre microbiote


Et si bonheur et santé débutaient dans notre ventre ?

200 millions c’est le nombre de neurones abrités dans nos intestins, de quoi penser qu’il s’agit réellement de notre deuxième cerveau ! Certains neuroscientifiques pensent même qu’il en contient autant que notre cerveau.

Découvrons ensemble à quoi peut bien nous servir notre deuxième cerveau ou cerveau entérique et quel rôle joue notre microbiote.

 

LES FONCTIONS DU CERVEAU ENTÉRIQUE OU CERVEAU VISCÉRAL

A l’heure actuelle, on est loin d’avoir tout découvert sur le fonctionnement du cerveau entérique, mais nos scientifiques ont tout de même découvert des choses essentielles :

– Il sécrète l’essentiel de nos neurotransmetteurs indispensables à notre équilibre émotionnel dont 95% de la sérotonine, acétylcholine, noradrénaline, GABA, etc..

– Votre cerveau entérique communique de façon constante avec notre tête, et échange de nombreuses informations sur notre digestion, mais pas que.

– Il joue un rôle essentiel sur nos états émotionnels, une flore en mauvais état peut vous conduire vers une dépression voir même contribuer à développer de nombreuses maladies mentales !

– Il libère notre cerveau de la gestion de notre digestion, en remplissant ce rôle, il lui permet de se consacrer à d’autres tâches. Notamment, c’est ce qui a présidé à la belle évolution de l’homme. Ben oui, digérer est tellement complexe que sans second cerveau, l’homme serait surement resté stupide.

– Il abrite également les cent milles milliards de bactéries qui forme notre microbiote, essentiel à notre bonne santé. Cette flore est vitale, on voit ça tout de suite.

 

LE MICROBIOTE HUMAIN OU FLORE INTESTINALE

flore intestinal

Flore intestinale

Petite parenthèse à propos de notre flore, elle pèse entre 1 et 5 kg et varie en fonction de notre alimentation, la moyenne se situant au environ des 3,5 kilos.

En fait, les bactéries qui compose notre flore sont 10 fois plus nombreuses que nos propres cellules, de quoi laisser pantois.

Pire, le microbiote représente 99% de l’ADN qui nous compose !

Franchement, quand j’ai découvert ça, je me suis vraiment demandé si mon corps était vraiment le mien ! Dans le fond, qui suis-je ? Je sais pas vous, mais moi ça m’a carrément impressionnée ! Heureusement pour nous, cette flore est minuscule du coup, c’est nous qui occupons le plus d’espace, enfin on se rassure comme on peut, non ?

En tout cas, je comprends mieux pourquoi l’être humain se pose toujours des questions existentielles!

Pour le coup, j’ai décidé de me pencher vraiment à fond sur le microbiote humain et voilà ce que j’ai découvert.

 

SANS MICROBIOTE ?

Peut-on vivre sans microbiote ? Moi rien que moi !

J’ai eu de la chance, je n’ai pas été la seule à me poser cette question, à commencer par Louis Pasteur. Il pensait que la vie était impossible ainsi, mais il n’avait pas les moyens techniques de le vérifier. Depuis de nombreuses expériences ont été conduite sur le sujet, oui on peut survivre sans microbiote. Quand je dis « survivre » c’est pas vivre ! En effet, à moins d’être enfermé dans une bulle stérile et complémenté en vitamines, c’est impossible.

 

Pourquoi ne peut-on pas vivre sans lui ?

– Le microbiote participe à la construction de votre système immunitaire, sans lui vous êtes sans défenses. Perso, je suis pas tentée par des infections susceptibles de me faire la peau…

– Il vous aide à l’assimilation de votre alimentation, sans lui, toutes les carences en vitamines et leur assimilation sont à craindre.

Donc on ne peut pas se dispenser de notre flore, c’est trop primordial pour notre santé.

 

ACQUISITION ET COLONISATION DU MICROBIOTE

Comment elle nous colonise et où ?

En fait, elle est transmise par notre mère au moment de notre naissance. On l’ingère lors de notre passage dans le vagin, puis dans le lait maternel et enfin dans notre alimentation quotidienne.

A partir de notre tube digestif, elle va coloniser et tapisser tous nos organes creux et nos muqueuses comme par exemple : nos poumons, nos reins, notre système reproducteur, etc… Il va assurer leur protection contre toutes intrusions bactériologiques. En fait, plus votre microbiote va être varié et équilibré moins vous serez sujet aux infections de tous poils.

 

A QUOI SERT LE MICROBIOTE ?

Quel rôle joue notre microbiote sur notre santé ?

J’ai partiellement répondu à cette question concernant nos défenses immunitaires et l’assimilation des vitamines, mais cela va vraiment beaucoup plus loin.

De la qualité de notre flore dépend la qualité de l’assimilation de toute notre alimentation. Une mauvaise flore entraîne forcément des carences voir une malnutrition dont les conséquences peuvent s’avérer catastrophique.

Mais aussi,  elle peut provoquer une inflammation du tube digestif et entraver le bon fonctionnement de notre intestin.

Quand notre intestin est irrité, sa porosité augmente. En d’autres termes, les cellules qui le tapissent vont relâcher les jonctions serrées: c’est l’espace entre chaque cellule qui permet l’entrée dans le sang des nutriments.

parois intestinale

Parois intestinale

Les conséquences de ce relâchement sont dramatiques sur notre organisme.

Les toxines

Car vous ouvrez grand la porte à toutes sortes de toxines, comme les pesticides de notre alimentation ou plus simplement les toxines dégagées par notre digestion, ou encore les bactéries et autres virus.

Ces poisons vont venir envahir notre sang, notre lymphe, nos muscles, nos articulations et notre cerveau. Quand l’accumulation devient trop importante nous allons déclarer une maladie.

Le soucis c’est que l’on ne sent rend pas compte. Par exemple, quand ces toxines viennent se stocker dans nos articulations, cela va prendre des années avant que les premiers symptômes de l’arthrose se déclenchent.

Une grande proportion des maladies que nous développons sont liés à un dysfonctionnement intestinal, soit par notre système immunitaire en devenant déficient, soit parce que nous sommes intoxiqués, soit parce que notre cerveau entérique est entravé dans ses fonctions, soit que la digestion et l’assimilation ne se déroule pas normalement.

Bien souvent les premiers signes sont une fatigue chronique, et/ou un amaigrissement inexpliqué ou à l’inverse une prise de poids dont on arrive pas à se débarrasser, et/ou une hypersensibilité accompagnée de saute d’humeur et/ou une déprime voir une dépression, et/ou des mycoses à répétitions, et/ ou des petites maladies fréquentes par exemple rhumes à répétitions, et/ou allergies ou intolérances, etc…. . La liste est tellement longue que je ne peux citer que les plus fréquents.

En bref, vous ne serez pas dans votre assiette ! Et si vous ne vous sentez pas bien, comment voulez-vous être heureux ?

 

VOTRE MICROBIOTE EST-IL EN BON ÉTAT ?

L’ère de l’industrialisation avec ses pesticides dans nos champs et dans nos assiettes, produits chimiques de tout poils dans nos maisons et partout, molécules de synthèses dans nos médicaments, appauvrissement des nutriments dans nos aliments, le sucre raffiné et la surabondance de gluten font qu’aujourd’hui le microbiote humain s’est globalement et gravement appauvris.

médicaments

Médicaments

En d’autres termes, votre mère vous a probablement transmis une flore en plus ou moins bon état. Par exemple, il a été démontré que le microbiote des enfants autistes et celui de leur mère est gravement déficient.

Les dangers pour votre flore

Aujourd’hui, pratiquement personne n’a une flore en bon état :

1 ) Il y a très peu de chance que celui de votre mère est été suffisamment varié et équilibré pour les même raisons qui suivent

2) Vous avez surement déjà pris des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des antidépresseurs ou vous consommez de la viande notamment rouge qui en contient beaucoup, sans prendre régulièrement des probiotiques.

3) Vous ne mangez peut être pas bio depuis votre naissance, donc vous avez ingéré de nombreux additifs alimentaires et édulcorants.

4) Vous utilisez des produits d’hygiène courante, tels que shampoing, gel lavant, crème hydratante, maquillage, déo, etc… même bio

5) Vous utilisez plus ou moins régulièrement des produits d’entretien industriel pour votre ménage, votre vaisselle et votre lessive

6) Vous consommez du sucre sous différentes formes : bonbons, gâteaux industriels ou de chez le pâtissier, dans votre café ou votre thé, etc…

7) Vous mangez régulièrement des pâtes, du pain etc… contenant du gluten à outrance et des produits laitiers.

8) Vous avez une alimentation pauvre en légumes et fruits bio moins de 70% de votre nourriture quotidienne.

9) Vous ne consommez et n’avez jamais consommé ni alcool, ni tabac

10) Vous n’êtes au grand jamais stressé et votre vie est un long fleuve tranquille 🙂

Sachez qu’une seule de ces habitudes suffit a déséquilibrer votre microbiote, car il est très sensible.

Cherchez pas, la seule solution c’est de faire ce qu’il faut pour l’entretenir correctement et régulièrement.

 

LES SOLUTIONS POUR AVOIR UN MICROBIOTE AU TOP

Le choix drastique

Vous pouvez complètement supprimer de votre vie et certains en font le choix très respectable :

– Les médicaments allopathiques

–  Le sucre, le gluten (adieu pâtes, pain et autres sucrerie), les laitages, l’alcool et le tabac

– Les aliments non biologiques

– Les produits d’hygiène et d’entretien (ça sent le fauve par ici ou pas!), nos ancêtres n’avaient pas tout ça et s’en sortaient très bien.

– Vous pratiquez la méditation tous les jours, ben oui pas de stress !

Franchement, je sais pas vous, mais moi, je me sens pas l’âme d’une ascète ! Et très sincèrement, avec nos vies d’aujourd’hui gérer un tel mode de vie me paraît utopique ou presque.

Mon choix

Donc voilà ce que j’ai fait personnellement et très franchement à chacun de trouver ce qui lui convient en fonction de son mode de vie :

– La plus grande part de mon alimentation est bio ou locale et je sais comment elle est produite.

– J’ai vidé les placards de tout les produits alimentaires préparés : petits gâteaux, plats cuisinés, etc…, et je privilégie le fait maison en utilisant par exemple des sucres non raffinés et des huiles de qualité.

– La base de mon alimentation est surtout composé de légumes et de fruits de préférence crus ou légèrement cuits.

– J’ai jeté presque tout mes produits d’entretien pour adopter le vinaigre blanc, le citron et le bicarbonate (incroyable tout ce que l’on peut faire avec !) et je réserve le reste pour les cas ou je n’ai encore trouver d’autres solutions.

– Je fabrique la plus grande part de mes produits d’hygiène comme le dentifrice, crème hydratante ou le déo.  C’est super simple et rapide à faire, d’ailleurs je vous donnerai mes recettes si ça vous intéresse, ou j’utilise des choses simples et sans aucun additifs comme le savon d’Alep.

– Je pratique la méditation, mais ça c’est pas d’hier puisque ça fait 40 ans cette année !

– J’aime bien faire la fête alors oui des fois je me lâche et je bois de l’alcool ! Horreur 🙂 !

Au total, je continue gentiment à abîmer mon microbiote, même si je limite les dégâts. Alors voilà les solutions que j’ai trouvé pour y remédier

 

LES PROBIOTIQUES

Sauf que la solution réside aussi dans le fait de prendre des probiotiques, mais pas n’importe lesquels.

Aujourd’hui vous allez trouver des yaourts au bifidus ou autres, des gélules contenant toutes sortes de probiotiques en fonction de vos problématiques personnelles.

Seulement voilà, les premiers sont pas forcément adaptés a une consommation régulière voire même être franchement nocifs. La raison est simple, 75% des humains sont plus ou moins intolérants au lactose, hors tous ces produits en contiennent !

Les second souvent plus appropriés vont vous permettre de vous sentir mieux lors de leur prise, mais dès que vous arrêtez les symptômes peuvent réapparaître rapidement. Sauf si les gélules qui contiennent les probiotiques sont gastro-résistantes et sont additionnées de prébiotique tel que l’inuline. Cette dernière va favoriser l’implantation des probiotiques dans votre intestin.

Pour réimplanter une flore intestinale, il faut compter environ 6 mois minimum de traitement en continu, et il faut recommencer des cures régulièrement (ben oui, votre mode de vie n’est peut être pas ascétique) résultat ça coûte cher et même très cher.

 

LES KÉFIRS

Le top du top se sont les kéfirs de fruits ou d’eau ou de lait autrement appelés champignons tibétains.

kéfirs de fruits

kéfirs de fruits

kéfirs de lait

kéfirs de lait

Pourquoi ?

1 . L’efficacité

Parce qu’ils vont vous permettre de reconstruire une flore beaucoup plus diversifiée et complète que si vous preniez tous les probiotiques en vente sur le marché et surtout même si ça prend un peu de temps, les effets sont durables !

Votre système immunitaire sera au top.

Votre digestion sera beaucoup plus facile notamment grâce aux enzymes présents naturellement dans les kéfirs de fruits.

2 . L’argent

Vous ne viderez pas votre porte monnaie, la fabrication maison de kéfirs est très peu onéreuse en comparaison du prix des gélules de probiotiques et surtout toute la famille peu en consommer, même les bébés.

3 . Le goût et le plaisir

Ben oui les kéfirs sont délicieux. Le kéfir de fruit fait penser à une limonade aromatisée, son goût sucré et acidulé remplace avantageusement n’importe quel soda. Sauf que vous n’avez plus de sucre à l’intérieur, même les diabétiques peuvent en consommer.

Quant au kéfir de lait, il remplace avantageusement les yaourts ou le fromage blanc, vous pouvez faire avec de nombreuses préparations laitières (yaourts, fromage blanc, fromage frais aromatisé, fromage sec, et même du levain). Vous aimez le lait mais vous redouter sa toxicité en raison de la présence de lactose, peut-être même êtes-vous intolérant(e)? Aucun problème.

Le lait une fois « kéfirisé » ne contient plus du tout de lactose et devient super digeste.

4 . La santé et l’énergie

La plupart des personnes qui consomment des kéfirs vous dirons que depuis qu’elles en prennent, elles ont plus d’énergie et se sentent en meilleure forme.

Également, pour les personnes en surpoids, ils aident à maigrir. Personnellement, je connais plusieurs personnes qui ont réussit à perdre du poids rapidement et sans régime grâce aux kéfirs, notamment de lait.

Savez-vous qu’en Russie, dans tous les hôpitaux, les kéfirs de lait sont donnés systématiquement aux malades pour les aider dans leurs convalescences ?

Vous êtes convaincus et avez envie de tester, je vous invite à vous inscrire sur le lien ci-après :

Recevoir les news pour ma santé au naturel

et accéder à mon cadeau de bienvenue

 

 

En vous inscrivant, je vous donnerai toutes les indications pour obtenir des kéfirs de lait et de fruits, ainsi qu’un fichier vous expliquant pas à pas comment bien les préparer et comment les consommer. Vous serez également informé des nouvelles publications au sujet de votre santé et votre alimentation.

 

EN CONCLUSION

Vous l’aurez compris, notre microbiote est notre meilleur allié santé et il est indispensable d’en prendre soin quelque soit notre âge.

Notre flore est en contact direct avec notre cerveau entérique et influence fortement son fonctionnement et la qualité de nos états émotionnels. En d’autres termes, si vous êtes bien dans votre ventre, vous serez bien dans votre tête pour votre plus grand bonheur !


A propos de Florence

Florence, libératrice de succès cherche à améliorer le monde en vous transmettant ses savoirs et ses compétences. Férue de méditation, de santé et d'alimentation au naturel, elle partagera avec vous de nombreuses techniques de gestion du stress et des conseils santé et bien être au quotidien. Elle met au service des porteurs de projet, son expérience d'entrepreneuse pour que vous ne soyez plus jamais seul face au stress et vous guide vers les bonnes stratégies et leurs mises en place pour votre plus grande réussite.

Laisser un commentaire